Les Ailes Lyonnaises

Attention à la présence des gypaètes barbus dans les alpes du nord

Mis à jour : dimanche 14 mars 2021 18:13

 

Depuis 1986, différentes opérations de réintroduction de Gypaètes barbus (rapace charognard) ont eu lieu dans l'ensemble de l'Arc alpin.

En 2021,19 couples territoriaux sont recensés sur les alpes françaises. 18 d'entre eux ont débuté une phase d'incubation. Certains échecs ont été constatés et dans le même temps des naissances sont observées.

Pour chaque couple, tous les nids ayant été utilisés pour une reproduction dans le passé, font l'objet d'une ZSM (Zone de Sensibilité Majeure). Une fois que chaque couple a choisi un nid et entamé une couvaison, les autres ZSM sont désactivées, au plus tôt le 31 mars. Cette désactivation de certaines des ZSM vous permettra alors de reprendre l'ensemble de vos activités dans le périmètre de ces dernières.

Mars, déjà les premières éclosions !

En conséquence, afin de garantir la quiétude nécessaire aux parents pour assurer la reproduction (choix du nid, ponte, couvaison, élevage du jeune) durant la saison à venir, nous vous demandons de respecter, dans toutes les Zones de Sensibilité Majeure définies pour la protection de ces oiseaux, les prescriptions suivantes :

  • ne pas entrer dans le périmètre le plus proche du nid, et ce quelque soit votre activité.
  • ne pas effectuer de survol à moins de 1000 m/sol dans le périmètre en rouge des Zones de Sensibilité Majeure.

Grâce à vos comportements respectueux, vous participerez activement au succès de la couvaison des couples de Gypaètes barbus et nous vous en remercions par avance.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des remarques concernant les cartes qui vous ont été envoyées.

Merci de continuer à respecter les Zones de Sensibilité Majeure (ZSM).

Veuillez consulter les cartes des ZSM par département : 74, 73, 38, 04, 06.

Si besoin vous pouvez télécharger les ZSM en format .KML (google earth) et .GPX.

En outre le Gypaète barbu étant un grand vautour d'une envergure jusqu'à près de 3 m,  une longueur de 1,10 m à 1,50 m  et un poids de 5 à 7 kgreprésente une menace vitale pour un avion léger en cas de collision en vol.

RAPPEL : Le gypaète barbu est l’une des espèces les plus menacées en Europe et bénéficie à ce titre d’un plan national d’actions.

Pour plus d’infos :  http://rapaces.lpo.fr/gypaete-barbu/presentation et http://www.gypaete-barbu.com/